Protection au travail : comprendre les différentes catégories d’équipements de protection individuelle

Protection au travail : comprendre les différentes catégories d’équipements de protection individuelle

Certaines activités professionnelles comportent des risques susceptibles de menacer la santé sécurité des salariés. Il est donc du devoir des employeurs de trouver des moyens efficaces pour les protéger. Cela implique notamment l’utilisation des équipements de protection individuelle ou EPI. Ces dispositifs sont destinés à être portés par l’ensemble des employés sur leur lieu de travail pour se prémunir des risques potentiels. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez dans cet article les différentes categories des epi.

La formation sécurité industrie pharmaceutique : un indispensable pour les professionnels du secteur

La santé et la sécurité au travail revêtent une importance cruciale pour lutter contre les accidents. La réglementation oblige d’ailleurs les employeurs à garantir la protection de leurs employés en mettant en place des mesures organisationnelles. Les entreprises du milieu pharmaceutique y sont particulièrement concernées, puisque leur secteur exige la manipulation de produits chimiques. C’est dans cette optique qu’intervient la formation sécurité industrie pharmaceutique. Cette dernière permet l’apprentissage des gestes appropriés et des procédés nécessaires à la fabrication des médicaments. Sachez, en effet, que ce secteur est en lien direct avec la santé publique. Les employés doivent alors respecter diverses normes pour garantir la qualité des produits. D’autre part, ils doivent porter des équipements spécifiques pour assurer leur propre sécurité. Si vous êtes à la recherche d’une formation sécurité industrie pharmaceutique pour maîtriser l’ensemble du processus, veuillez suivre le lien proposé ici.

Qu’est-ce qu’un équipement de protection individuelle ou EPI ?

Un EPI désigne un outil ou un dispositif utilisé par une personne pour se prémunir des risques au travail. Il couvre un large éventail, allant des gants anti-coupures, des lunettes de protection aux chaussures de sécurité. Ces équipements sont surtout indispensables dans les laboratoires, les chantiers de construction et les usines. Bien évidemment, le choix des EPI s’effectue à la suite d’une analyse des risques de l’activité. L’employeur est tenu de déterminer leur gravité ainsi que la fréquence de l’exposition. Chaque équipement devra être utilisé conformément. Il doit également être vérifié et entretenu régulièrement.

Quelles sont les différentes categories des epi ?

Les EPI sont classés en 3 catégories selon le degré du risque qu’ils servent à couvrir :

La catégorie 1

Cette catégorie d’EPI regroupe les équipements de protection visant à protéger les travailleurs contre les risques mineurs. Il s’agit précisément des chocs qui ne provoquent pas de lésions irréversibles et qui n’affectent pas les parties vitales du corps. Ainsi, on peut retrouver les gants de jardinage, les lunettes, et les vêtements de pluie.

La catégorie 2

Les EPI de cette catégorie sont utilisés pour protéger les personnes qui les portent contre des risques majeurs. Cela concerne les agressions ou les blessures graves susceptibles de provoquer des lésions irréversibles. On peut distinguer les casques, les gilets de sauvetage, les bouchons d’oreilles et les visières.

La catégorie 3

Parmi les categories des epi, celle-ci doit protéger contre les dangers mortels. Elle revêt donc une grande importance pour les salariés qui les portent. Elle regroupe notamment les appareils de protection respiratoire, les harnais anti-chute, les mousquetons et les cordes.

Comment contrôler les catégories des epi ?

Toutes les categories des epi doivent être régulièrement soumises à des contrôles pour garantir la pérennité des équipements de protection. Cependant, le niveau de vigilance ne sera pas identique :

  • pour l’EPI catégorie 1 : un contrôle annuel suffit sans certification particulière. L’important est de bien suivre les recommandations du fabricant ;
  • pour l’EPI catégorie 2 : chaque dispositif doit répondre à des normes européennes. C’est pourquoi il faut vérifier le marquage CE ;
  • pour l’EPI catégorie 3 : comme les normes et les règles sont très strictes, le contrôle doit être réalisé par des personnes certifiées.

Les différents types d’équipements de protection individuelle et leur utilisation

Le code du travail impose aux employeurs d’adopter les bonnes mesures pour promouvoir la sécurité au travail. Dans ce contexte, toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, est dans l’obligation de prévenir les risques en tenant compte des produits à utiliser, des normes à respecter et des tâches à faire. Il faut savoir que les équipements de protection individuelle peuvent différer selon le poste de travail. De ce fait, il est possible de trouver :

Des protections pour la tête

Dans cette catégorie d’EPI, vous pouvez retrouver des casques de protection, des capuchons de pare-chocs et des casques de soudures. Ces équipements sont utilisés pour protéger la tête contre les éraflures mineures, les objets volants (ou tombants), les étincelles ou encore les éclaboussures de lumière.

Des protections pour le visage

Divers types d’équipements de protection individuelle y sont concernés. Il y a les lunettes de sécurité qui servent à protéger vos yeux de la poussière, des particules volantes et d’autres dangers similaires. Les lunettes de protection sont plus élaborées, car elles disposent d’un joint qui se place autour des yeux. En général, elles sont utilisées en laboratoire. En ce qui concerne les écrans faciaux, ils offrent une protection contre les fortes chaleurs, les radiations, les éclaboussures de produits chimiques et l’exposition à des matières nocives.

Des protections pour les mains

Les équipements de protection EPI pour les mains sont très courants dans des secteurs comme le nettoyage, la construction, la fabrication et la manipulation de matériaux. Il s’agit de parler des différents types de gants de protection. Certains modèles vous protègent contre les coupures, les risques biologiques, les risques électriques tandis que d’autres vous offrent une résistance aux produits toxiques et aux températures élevées.

Des protections respiratoires

Les EPI regroupent également des dispositifs de protection respiratoire. Ces derniers visent à protéger les travailleurs contre l’inhalation de substances chimiques ou nocives (gaz, fumées, vapeurs, etc.). On peut citer les respirateurs demi-masque, les respirateurs intégraux et l’ARA (Appareil Respiratoire Autonome).

Des protections pour leur corps

Cette catégorie épi se rapporte plutôt aux vêtements de protection. Le choix va principalement dépendre du type de risque identifié dans l’environnement de travail. Sur les chantiers, par exemple, il faut mettre des vêtements de travail à haute visibilité. Pour bénéficier d’une protection contre les températures élevées, les habits ignifugés sont plus adaptés. Dans le cas où vous travailleriez dans le secteur de la santé, les tabliers et les blouses sont à privilégier. Vous pouvez suivre une formation sécurité industrie pharmaceutique pour mieux vous familiariser sur ce sujet.

Des protections auditives

Les nuisances sonores peuvent provoquer d’importantes lésions auditives. Pour remédier à cette situation, les travailleurs doivent porter des dispositifs comme les bouchons d’oreille et les protège-oreilles. Ces derniers permettent de bloquer les bruits forts, ce qui est idéal dans les usines et les industries.

Des protections pour les pieds

Les EPI destinés à protéger les pieds concernent :

  • les chaussures de sécurité : elles offrent une bonne protection contre les dangers comme les glissades, les chutes et les risques électriques ;
  • les bottes antidérapantes : elles garantissent une meilleure adhérence aux surfaces glissantes ;
  • les chaussures à embout en acier : pour éviter la compression.

Manuel

Salut à tous, je suis Manuel, actuellent chef de projet en agence web, j'ouvre ce blog afin de vous partager mon expérience dans le monde du web et du digital. Conseils et actualités seront au rendez-vous sur ce blog, alors bonne lecture.

Ne partez pas !

Qu’est ce que le métier de chef de projet photovoltaïque ?

Qu’est ce que le métier de chef de projet photovoltaïque ?

Coworking à Paris : avantages et inconvénients !

Coworking à Paris : avantages et inconvénients !

Soigner l’Image Artistique d’une Société : La Puissance du Portrait

Dark Kitchen chez soi : Guide complet pour démarrer votre entreprise

Dark Kitchen chez soi : Guide complet pour démarrer votre entreprise

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *